Nominés

Benjamine Li Fondatrice et dirigeante de l'Agence Holiday Planners

  • PROGRESSION

    Depuis sa création en 1991, Holiday Planners n'a cessé d'augmenter son chiffre d'affaires. Ventes de billets d'avion incluses, il est passé de 171 millions de roupies (4,5 millions d'euros) en 2007 à 178 millions de roupies (4,7 millions d'euros) en 2011.

  • INNOVATION

    La force commerciale de Benjamine Li réside dans les conseils et les offres personnalisées. Elle a su également utiliser Internet et Facebook pour attirer plus de touristes étrangers.

  • DYNAMISME À L'EXTÉRIEUR

    Les Réunionnais fournissent 15% de la clientèle d'Holiday Planners. Et l'agence représente les compagnies de croisière Star Cruises et Royal Caribbean qui proposent des excursions maritimes internationales.

  • ENGAGEMENT CITOYEN

    L'entreprise participe régulièrement à des collectes de fonds pour aider des personnes à se faire soigner à l'étranger. Elle offre aussi des billets d'avion sur Rodrigues lors d'événements organisés par des associations. Enfin, Benjamine Li est vice-présidente de la Maita, l'association des agences mauriciennes affiliées à Iata.

SPÉCIALISTE DES VOYAGES SUR MESURE

Elle a fait de son agence Holiday Planners un acteur incontournable du secteur en offrant des services personnalisés à même de capter la clientèle mauricienne, mais aussi réunionnaise.

« Bien-sûr que nous pouvons attirer plus de touristes chinois. Maurice n'a rien à envier aux Maldives ! » Benjamine Li, fondatrice et dirigeante de Holiday Planners Travel Agency (HPTA), se montre tonitruante quand on l'interroge sur le sujet qui la passionne : le voyage. Issue d'une fratrie de 13 enfants, elle se lance très vite dans la vie active, à 18 ans, après des études au collège London. Et ce sera le tourisme par hasard. « Je voulais devenir secrétaire », explique-t-elle. Mais elle devient agent de comptoir et apprend les rudiments de la profession.

Elle découvre une facette de son métier qui deviendra plus tard sa spécialité : l'accompagnement de groupes lors de voyages organisés, en particulier en Asie (Inde, Singapour, Malaisie, Taïwan...). En 1991, elle décide de créer sa propre entreprise avec un capital de 100000 roupies (2 600 euros). Le début d'une belle aventure car Benjamine Li sait profiter du bouche-à oreille aussi bien que de de l'Internet pour se faire connaître à l'extérieur de Maurice.

Elle comprend aussi que la valeur ajoutée de sonmétier se trouve dans l'organisation de voyages et qu'il ne faut pas se contenter de vendre des billets d'avion.

LES RÉUNIONNAIS REPRÉSENTENT 15% DE SA CLIENTÈLE

« Quand je vends un package, j'ai testé les hôtels, le shopping, les restaurants et les transports publics. Ma force repose sur les conseils personnalisés ! » Aujourd'hui, les voyages organisés représentent 50% de son activité et ils touchent tout autant une clientèle senior que des jeunes couples. Le reste de l'activité est constituée à 25% par les vols secs et à 25% par le secteur « corporate » et les voyages d'affaires. Quant aux destinations, 60% des prestations de HPTA se font vers l'Asie (Kuala Lumpur, Hong Kong, Thaïlande, voire même le Vietnam). Si le prix est le principal argument de vente, il y a aussi un réel engouement des Mauriciens et des Réunionnais pour ces destinations. Les Réunionnais représentent 15% de la clientèle de Benjamine. Autre volet important de l'activité de HPTA : les croisières. Elles pèsent 15% de son chiffre d'affaires.

« De plus en plus de Mauriciens et de Réunionnais optent pour ce type de voyage. » Et Benjamine a l'avantage de représenter deux des trois principales compagnies de croisières internationales : Star Cruises depuis 1997 et Royal Caribbean International depuis 2009. Dans un contexte difficile, HPTA poursuit sa croissance et a réalisé un chiffre d'affaires (ventes de billets d'avion incluses) de 178 millions de roupies (4,7 millions d'euros) en 2011. Élue meilleur agent de vente par Star Cruises Singapour en 2006, 2007 et 2008, elle figure depuis 2006 parmi les cinq Top Agent d'Air Mauritius.

Interrogée sur sa perception du secteur touristique local, Benjamine Li clame que l'île a les atouts pour attirer plus de touristes chinois et indiens. Pour cela, les Mauriciens doivent surtout mieux vendre leur île. « À Maurice, en plus des plages, nous avons notre diversité culturelle et gastronomique, des casinos, le champ de courses… Oui, vraiment Maurice a des atouts. Et mon rêve est que mon pays n'attire ne serait-ce que 0,25% du marché chinois ! »

Archives Nominés Sélectionnez

Année précédente